© nathalie-thouly.com - 2016 - Site développé en HTML5 nécessitant un navigateur récent.

Presse

"La Réflexologie contre le stress au travail" Journal de l'éco.fr - Article paru le 21 juin 2018.

Études cliniques sur les effets de la réflexologie

La réflexologie a été reconnue, par une résolution du parlement Européen (29 mai 1997), comme une approche « digne d’intérêt » !

CANCER

 

1res Journées du GETCOP - Nancy 2-3 mars 2018 : La réflexothérapie 

 

La réflexologie a déjà été intégrée dans le protocole de soin de certains hôpitaux  notamment par le service d'oncologie médicale de l’Hôpital Tenon à Paris, l’Institut de Cancérologie de l’Hôpital Mermoz de Lyon.

 

  • Une étude clinique contrôlée relative à l’effet de la réflexologie sur la qualité de vie de patients atteints de cancer a été réalisée. Cette étude révèle que beaucoup d’entre eux perçoivent une amélioration de leur qualité de vie, une diminution de leurs symptômes émotionnels et physiques, une diminution de leur état d’anxiété, un sentiment de relaxation et une amélioration de leur état de santé général et de leur bien-être.
    (Hodgson H. Does reflexology impact on cancer patients’ quality of life ? Nurs Stand. 2000)

 

  • Deux études cliniques ont également donné certains résultats prometteurs chez des femmes atteintes d’un cancer du sein. Dans la première, les chercheurs ont évalué l’effet de la réflexologie sur les effets indésirables de la chimiothérapie. Ils ont constaté une baisse statistiquement significative des nausées, des vomissements et de la fatigue chez les patientes ayant reçu des séances de réflexologie, comparativement à celles du groupe témoin. La deuxième étude avait pour objectif de vérifier l’effet de la réflexologie et du massage après une chirurgie pour un cancer du sein. Les résultats suggèrent que, comparativement au traitement usuel, la réflexologie et le massage apportent des améliorations significatives sur la qualité de vie après l’opération.
    (Sharp DM, Walker MB, et al. A randomised, controlled trial of the psychological effects of reflexology in early breast cancer. Eur J Cancer. 2010)

 

  • Deux autres études cliniques sur les bénéfices de la réflexologie chez les patients atteints de cancers retiennent également l’attention. La première étude clinique visait à étudier les effets de la réflexologie sur le degré de douleur et d’anxiété des patients souffrant d’un cancer du sein ou du poumon. L’analyse des résultats montre qu’après la séance de réflexologie les patients rapportent une baisse significative de leur anxiété et de leur douleur comparativement au traitement de pied placébo. La deuxième étude clinique devait vérifier l’effet analgésique de la réflexologie chez les patients souffrant de cancers avec métastases. Les résultats montrent qu’après la séance de réflexologie, les patients souffrant de cancers métastasiques reconnaissent avoir eu un effet positif immédiat sur leur degré de douleur.
    (Stephenson NL, Weinrich SP, Tavakoli AS, the effects of foot reflexology on anxiety and pain in patients with breast and lung cancer. ONCOL NURS FORUM  2000 Jan-Feb)

 

  • En 2005 une étude a été réalisée en Corée pour déterminer l’impact de la réflexologie sur les effets secondaires de la chimiothérapie comme les nausées, les vomissements et la fatigue. Les résultats indiquent une baisse statistiquement significative des 3 symptômes (nausées, vomissements et fatigue) chez les patientes ayant reçu une séance de réflexologie comparativement aux femmes qui avaient eu un traitement placébo au niveau des pieds.
    (Yang JH, the effects of foot reflexology on nausea, vomiting and fatigue of breast cancer patients undergoing chemotherapy. TAEHAN KANHO HAKHOE CHI. 2005)

 

CÉPHALÉES

Réduire les maux de tête. Une étude d’observation regroupant 220 patients souffrant de maux de tête (migraines chroniques ou tensions céphaliques) a été publiée en 1999. Les patients ont été traités pendant un maximum de 6 mois. Après 3 mois, 81 % des patients ont dit que le traitement avait amélioré leurs symptômes et 19 % avaient arrêté la médication. Cette étude, sans groupe témoin, ne peut toutefois prouver scientifiquement, à elle seule, l’efficacité de la réflexologie dans ce domaine.
(Launso L, Brendstrup E, Arnberg S. An exploratory study of reflexological traitement for headache. Altern Ther Health Med. 1999)

 

LOMBALGIE

  • En 2008, une étude pilote a été réalisée auprès de 15 sujets souffrant de douleur lombaire. 40 minutes de réflexologie, 1 fois par semaine, pendant 6 semaines. Des diminutions plus marquées des niveaux de douleur ont été observées chez les sujets traités avec la réflexologie, comparativement à ceux recevant les traitements placebo.
    (Quinn F, Hughes CM, Baxter GD. Reflexology in the management of low back pain: a pilot randomised controlled trial. Complement Ther Med. 2008)

 

  • En ce qui concerne les douleurs chroniques du bas du dos, un essai aléatoire et contrôlé publié en 1993 a permis d’observer une plus grande amélioration sur le plan de la douleur, de la contraction musculaire et de la mobilité dans le groupe réflexologie que dans le groupe placebo.
    (Kovacs FM, Abraira V et al. Neuro-reflexotherapy intervention in the treatment of non specified low back pain : a randomized, controlled, double-blind clinical trial. Med Clin (Barc). 1993)

 

SCLEROSE EN PLAQUES (SEP)

Une étude clinique réalisée par le Centre Médical de Sheba en 2003 concernait 36 personnes atteintes de SEP. Ces personnes ont été divisées en 2 groupes : un groupe d’étude et groupe de contrôle (placebo). Le 1er groupe a reçu, pendant 11 semaines, une séance de réflexologie hebdomadaire adaptée à leurs symptômes. Le 2e groupe a reçu à la même fréquence une séance de massages sans spécificité.

Après 11 semaines, 60 % des personnes du groupe d’étude présentent une amélioration de leurs déficits sensoriels, contre seulement 20 % dans le groupe de contrôle. Les symptômes urinaires se sont améliorés dans 55 % des cas contre 18 % dans le 2e groupe. On relève également, une amélioration significative de la réduction des spasmes musculaires et une augmentation du tonus musculaire chez les personnes bénéficiant des séances de réflexologie.
(Étude réalisée par le Centre Médical de Sheba en Israël - 2003)