© nathalie-thouly.com - 2016 - Site développé en HTML5 nécessitant un navigateur récent.

En chinois, l’étymologie du mot « pied » signifie littéralement
« partie du corps qui sauvegarde la santé »

La réflexologie plantaire est une théorie holistique (du grec holos, « entier ») selon laquelle le pied, qui compte pas moins de 7 200 terminaisons nerveuses, est la représentation du corps humain. A chaque zone du corps (organe, glande, partie du corps) correspond donc une zone réflexe sur les pieds.

 

Douce et non dangereuse pour la santé, la réflexologie est une alliée efficace du mieux-être. Elle s’adresse à tous (adulte ou enfant).

 

Un mouvement précis, appelé reptation (effectué avec le pouce ou l’index), transmet des impulsions aux zones réflexes, qui à leur tour, transmettent un influx nerveux jusqu’à la moelle épinière afin d’agir sur un organe cible.

 

La stimulation de ces zones réflexes, par des pressions précises, plus ou moins rapides et plus ou moins appuyées, favorise la circulation sanguine et la loca­lisation des tensions.

 

Ces pressions précises permettent de libérer les tensions et favorisent, l’homéostasie, l'autorégulation du corps en améliorant l’irrigation et l’oxygénation du corps et des organes.

 

« Lorsque l'on touche les pieds, on touche à l'âme. » (Proverbe chinois)

 

Nota. - Contre-indications à la réflexologie : les traumatismes et inflammations des pieds, et les troubles circulatoires graves (ex : phlébite), les pathologies cutanées liées au pied (psoriasis, verrues ou mycoses).

Pratique manuelle, la réflexologie est un soin par le toucher
dont les premières traces ont été retrouvées
dans la
médecine chinoise et dans l’Égypte ancienne.

En voir plus

En 1917, après avoir expérimenté une pratique chinoise ancestrale consistant à presser l’extrémité des orteils ou des doigts pour soulager des douleurs chroniques, le médecin William FITZGERALD, spécialiste ORL américain, publie, un livre sur la théorie des zones dans lequel il établit une véritable carte des différentes zones sur le corps : le corps est divisé en 10 zones longitudinales et verticales d’égale largeur allant du haut de la tête aux orteils.

 

Il faut, toutefois, attendre 1930 et les travaux d’Eunice INGHAM, physio­thérapeute considérée comme la « mère » de la réflexologie moderne, pour découvrir les fondements de la réflexologie plantaire moderne et  les planches détaillées des zones et points réflexes sur les pieds et les mains. Eunice INGHAM considère que si une personne présente un désé­quilibre sans en connaître l’origine, ses pieds révèlent la réponse.

J’ai été formée à différentes approches réflexologiques :
 

  • l'approche chinoise, la plus ancienne, fondée sur les principes de médecine traditionnelle et l'énergétique chinoise. Cette approche se base sur la théorie des méridiens et les flux énergétiques du corps selon laquelle tout blocage du flux énergétique peut entraîner une perturbation organique et émotionnelle.
     

  • l'approche occidentale (ou moderne), qui suit les principes de la neurophysiologie médicale.
     

  • J’utilise également la « réflexologie crânio-sacrée » qui est une méthode douce à la rencontre de l’ostéopathie crânio-sacrale et de la Médecine Traditionnelle Chinoise.